Conseil – Recherche – Evaluation – Sciences Sociales

Publication et restitution de l’étude sur les enfants victimes de violences conjugales en Nouvelle Aquitaine

12 octobre 2020

La démarche menée par le cabinet en 2019 et 2020 a fait l’objet d’une restitution en visio et d’un débat sur les suites à lui donner à laquelle ont participé une centaine de personnes. (Lien vers l’article « Etude régionale sur les enfants de parents victimes de violences conjugales en Nouvelle-Aquitaine » sur www.prefectures-regions.gouv.fr.)

Le document proposé ici en version compléte et en résumé résulte d’une commande croisée de la MOSTRA et de la Direction Régionale aux Droits des Femmes et à l’Egalité. Réalisé à partir de la participation et de l’expertise de nombreux acteurs et du questionnement d’un certain nombre de femmes, il présente :
– les essais de chiffrage des situations de violence avec enfants dans les départements issus d’une modélisation des situations
– une analyse des réponses encore limitées qui leur sont proposées bien que la sensibilisation ait largement progressé autour de la thématique
– des préconisations d’amélioration qui seront mises en place sur le plan régional en lien avec les réseaux d’acteurs qui ont porté l’analyse et la dynamique.

Ce travail s’inscrit dans le prolongement d’une étude que le cabinet CRESS avait menée avec Romain Maneveau pour la Direction Générale de la Cohésion Sociale à partir d’une revue de littérature et d’une analyse globale des réponses institutionnelles dont on présente ici le résumé.

Les deux démarches mettent l’accent sur l’importance d’une reconnaissance de l’exposition aux violences conjugales comme une forme de maltraitance aux préjudices majeurs, tant pour faire cesser les situations que pour permettre la construction progressive d’une politique publique à l’égard des enfants victimes, complémentaire de celle mise en place pour la protection des femmes, majoritairement concernées mais qui aborde des questions spécifiques « vues de l’enfant ».

Une vidéo de la présentation de l’étude sera présentée ici.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *